logo site

Logo responsive

logo site

NRJ DIAGS - Spécialistes du contrôle et de la perméabilité à l’air

La réglementation thermique 2O12

Depuis le 1er janvier 2013, chaque dépôt de Permis de Construire doit respecter la RT 2012.

Cette réglementation impose au Maitre d’Ouvrage de suivre le process administratif.

Schema NRJ

Bien que l’Etude Bbio et l’Etude Thermique nécessitent d’être réalisées par un Bureau d’Etudes Thermiques, NRJ Diags intervient dans le cadre des contrôles de fin de chantier, c’est-à-dire pour effectuer :

  • Mesure de Perméabilité à l’air de l’enveloppe du bâtiment
  • Diagnostic de Performance Energétique
  • Attestation Thermique de Fin de Travaux

Boite Pack 3 Sans fondAfin de limiter le nombre d’interlocuteurs et d’interventions, NRJ Diags a constitué une offre de services packagée, spéciale RT 2012, appelé Pack3 !

D’autres services peuvent être réalisés en complément de ce Pack3. Comme par exemple une mesure de perméabilité à l’air INTERMEDIAIRE ou une mesure de Perméabilité à l’air des réseaux de ventilation.

Aussi, nous offrons la possibilité d’accompagner les professionnels de la Construction dans la rédaction puis la mise en place d’une Démarche Qualité Perméabilité à l’air, appelée Annexe VII. Notre certification ISO 9001 nous permet de nouveau de porter une offre complète comprenant :

  • Rédaction, mise en place d’une Démarche Qualité Perméabilité à l’air, appelée Annexe VII
  • Audit ISO 1901119011 de vérification
  • Réalisation des mesures de l’échantillonnage

Enfin, NRJ Diags intervient sur toute la France grâce aux Techniciens répartis dans toutes ses agences. Notez l’existence d’agences à : Lille – Rennes – Paris – Bordeaux – Toulouse – Marseille – Lyon - Mulhouse.

Des Bâtiments existants

Contrôles fin de chantier RT 2012 Extension, Surélévation de Maisons

En extension, surélévation de maisons, une fiche d’application précise les modalités de prise en compte de la RT2012 (définies par les arrêtés* ci-dessous) dans le cas d’une partie nouvelle d’un bâtiment existant.**

* Article 52 de l’arrêté du 26 octobre 2010 modifié par l’arrêté du 11 décembre 2014
* Article 35 de l’arrêté du 28 décembre 2012 modifié par l’arrêté du 11 décembre 2014
** Selon la date de dépôt de permis de construire, c'est la Fiche d'application en vigueur à cette date qui est applicable

Les modalités ci-dessous sont celles de la Fiche d'application Extension en vigueur pour les dépôts de PC à compter du 8 janvier 2015.

Permis de Construire Etudes Thermiques Contrôles fin de chantier à réaliser
Extension ou surélévation ≤ 50 m² Srt* RT Existant par élément
http://www.rt-batiment.fr/fileadmin/documents/RT2005/pdf/arrete_3_mai_2007_R131-28.pdf
Attestation Thermique Fin Travaux « adaptée »
(Contrôle des valeurs minimales ci-dessous)
Extension ou surélévation > 50 m²et < 100 m² Srt Etude Respect du Bbiomax Respect des articles 20, 22 et 24 de l’arrêté du 26 octobre 2010 Attestation Thermique Fin Travaux « simplifiée »
(Contrôle sur site à partir du fichier XML)
Extension ou surélévation ≥ 100 m² Srt Etude Thermique RT 2012 Mesure de Perméabilité à l’air**
DPE
Attestation Thermique Fin Travaux
« RT 2012 »
(Contrôle sur site à partir du fichier XML)

* Surface thermique au sens de la RT
** Mesure de Perméabilité à l’air réalisée uniquement sur l’extension ou surélévation de la maison. La partie nouvelle du bâtiment est dispensée de mesure de perméabilité à l’air dès lors qu’elle communique avec la partie existante par une porte de surface maximale 110 cm x 220 cm (si grande ouverture : pas de possibilité de monter la porte soufflante, donc pas de mesure).
La mesure effectuée doit être ≤ 0,60 m3/(h.m²) de parois déperditives, hors plancher bas, en maison individuelle

Valeurs minimales à respecter dans le cas de la RT Existant par élément

Parois Résist. Therm.
R minimale
Cas d’adaptation possibles
Murs en contact avec l’extérieur et rampants de toitures de pente supérieure à 60 2,3 La résistance thermique minimale peut être réduite jusqu’à 2 m2K/W dans les cas suivants :
  • le bâtiment concerné est situé en zone H3, telle que définie en annexe du présent arrêté, à une altitude inférieure à 800 mètres ;
  • ou, dans les locaux à usage d’habitation, les travaux d’isolation entraînent une diminution de la surface habitable des locaux concernés supérieure à 5 % en raison de l’épaisseur de l’isolant ;
  • ou le système constructif est une double peau métallique
Murs en contact avec un volume non chauffé 2  
Toitures terrasses 2,5 La résistance thermique minimale peut être réduite jusqu’à 1,5 m2K/W dans les cas suivants :
  • l’épaisseur d’isolation implique un changement des huisseries, ou un relèvement des garde-corps ou des équipements techniques ;
  • ou l’épaisseur d’isolation ne permet plus le respect des hauteurs minimales d’évacuation des eaux pluviales et des relevés ;
  • ou l’épaisseur d’isolation et le type d’isolant utilisé implique un dépassement des limites de charges admissibles de la structure.
Planchers de combles perdus 4,5  
Rampants de toiture de pente inférieure 60° 4 La résistance thermique minimale peut être réduite jusqu’à 3 m2K/W lorsque, dans les locaux à usage d’habitation, les travaux d’isolation entraînent une diminution de la surface habitable des locaux concernés supérieure à 5 % en raison de l’épaisseur de l’isolant.
Planchers bas donnant sur l’extérieur ou sur un parking collectif 2,3 La résistance thermique minimale peut être réduite jusqu’à 2 m2K/W dans les cas suivants :
  • le bâtiment concerné est situé en zone H3 à une altitude inférieure à 800 mètres ;
  • ou la résistance thermique minimale peut être diminuée pour adapter l’épaisseur d’isolant nécessaire à la hauteur libre disponible si celle-ci est limitée par une autre exigence réglementaire.
La résistance thermique minimale peut être réduite dans le cas d’installation ou de remplacement de plancher chauffant à eau chaude ou plancher chauffant rafraîchissant selon la valeur indiquée à l’article 25.
Planchers bas donnant sur un vide sanitaire ou sur un volume non chauffé 2 La résistance thermique minimale peut être réduite dans le cas d’installation ou de remplacement de plancher chauffant à eau chaude ou plancher chauffant rafraîchissant selon la valeur indiquée à l’article 25.

Newsletter

Inscrivez votre email et soyez le premier à être informé
de nos dernières actus, réalisations, …

ABMEC

NEC

acousticontrol

pmb